Aung San Suu Kyi, le site français d'information et de soutien
Aung San Suu Kyi.fr

LIVE ELECTIONS 2015

AUNG SAN SUU KYI. Nouvelle démonstration de force de 100.000 militants démocrates à Rangoun

2 Novembre 2015



© Alan Dub/France Aung San Suu Kyi
© Alan Dub/France Aung San Suu Kyi
Chaque jour de nouveaux meetings et réunions du Parti d'Aung San Suu Kyi, la LND, rassemblent des centaines de milliers de Birmans à travers tout le pays.
Alan Dub, notre envoyé spécial, raconte l'immense meeting qui s'est tenu dimanche, à Rangoun avec plus de 100.000 personnes.

Tout Rangoun est là pour soutenir Aung San Suu Kyi

© Alan Dub/France Aung San Suu Kyi
© Alan Dub/France Aung San Suu Kyi
“Une foule immense, déterminée et bon enfant se dirige, drapeaux au vent et stickers collés sur la joue, vers la grande esplanade. Dans quelques heures en effet, la leader de l'opposition birmane prendra la parole pour son dernier meeting dans l'ancienne capitale birmane.

Sur le parcours de plus en plus embouteillé, des birmans s'aperçoivent de ma présence au travers des vitres de mon véhicule. Beaucoup me font un petit signe de sympathie que je leur rends avec plaisir, certains embrassent même le drapeau de la NLD en me regardant, d'autres encore lèvent un pouce en ma direction en signe de victoire. Inutile de dire que la ferveur est totale en ce dimanche ensoleillé.

Nous sommes le 1er novembre, exactement à 7 jours du moment le plus important qui soit pour l'avenir de la Birmanie ; hommes, femmes et enfants, jeunes et vieux, tout Rangoun est là pour soutenir Daw Aung San Suu Kyi.


Soudain une clameur!

© Alan Dub/France Aung San Suu Kyi
© Alan Dub/France Aung San Suu Kyi
Accompagné de mon nouvel ami, Lynn Bo Bo, jeune photographe de la nouvelle génération montante de photojournalistes birmans, nous grimpons tous les deux sur la plate forme réservé à la presse. Ici médias birmans et presse internationale se côtoient dans une joyeuse bousculade, car les places sont chères pour disposer d'une vue acceptable sur la scène située à plusieurs dizaines de mètres de là.

Deux portraits géants sont disposés de part et d'autres de la scène, celui d'Aung San Suu Kyi et d'U Tin Oo, son vieux fidèle compagnon de route. Après deux heures d'attente, nous sommes désormais 100 000 environ et le moindre espace est occupé.

Soudain une clameur surgit au loin et se répand en vagues successives telle une ola dans un stade. Une voiture se dirige vers l'entrée de l'esplanade pour rejoindre la scène. "Le papillon de fer", comme l'appelle ses sympathisants, arrive. L'ambiance est indescriptible. J'en ai la chair de poule.

Debout dans sa voiture au toit ouvert, The Lady apparaît, encore lointaine, faisant son petit geste de la main si caractéristique. Une vague rouge aux couleurs du parti se lève à son passage.

Pour moi qui suit cette femme exceptionnelle depuis 1991, année de l'attribution de son prix Nobel de paix, ce serait mentir que de cacher l'émotion intense qui m'étreint au moment où elle arrive enfin sur la scène. Une acclamation indescriptible s'élève alors dans le ciel de Rangoon, faisant vibrer tout le cœur de la Birmanie.

Accompagné du fidèle U Tin Oo, lui que j'avais rencontré en 2013 et pour la seconde fois il y a deux jours encore, elle s'assoit, le buste droit, une ombrelle à la main pour se protéger du soleil puissant en ce dimanche après midi.

Aung San Suu Kyi: “Il est désormais temps de tourner la page!”

© Alan Dub/France Aung San Suu Kyi
© Alan Dub/France Aung San Suu Kyi
La parole est à U Tin Oo, général ancien commandant en chef des forces armes birmanes et numéro deux dirigeant de la Ligue Nationale pour la Démocratie.

Cet homme âgé, très respecté par les birmans et même par certains militaires en place, s'enflamme et retrouve ses accents de tribuns. Son discours est ponctué d'applaudissement nourris.

Puis c'est au tour d'Aung San Suu Kyi de se lever et de saisir le micro.
Elle parle, sereine et affirmée, déterminée et vigilante sur les fraudes électorales qui viendraient perturber les résultats. Son discours d'une heure, où le mot démocratie a bien été prononcé une trentaine de fois, se résume en ces quelques messages : il est désormais temps de tourner la page, il est temps pour la Birmanie de changer et de connaître enfin ce qu'est la vraie démocratie. Et malgré les blocages ici et là, il faut aller voter le 8 Novembre pour la LND.

Discours clair et énergique, reçu 5 sur 5 par les sympathisants de la démocratie.

Privée de liberté pendant plus de 15 ans, la Dame de Rangoon est prête à en découdre pour enfin voir son pays sortir de la misère la plus profonde, de la corruption la plus établie et d'un régime les plus durs qui soit.
Pour que la démocratie irrigue enfin toutes les veines de la Birmanie.

Alan Dub - Reporter photographe pour France Aung San Suu Kyi

Rédaction de France Aung San Suu Kyi, à Paris et à Rangoun

FRANCE AUNG SAN SUU KYI, 100% BENEVOLES, ZERO SUBVENTION.
MERCI BEAUCOUP POUR VOTRE SOUTIEN.






Birmanie news: le fil info permanent


© Alan Dub/France Aung San Suu Kyi


Faire une recherche sur le site


Recommandez-nous à vos amis

Qui sommes-nous?



Rejoignez-nous sur Facebook