Aung San Suu Kyi, le site français d'information et de soutien
Aung San Suu Kyi.fr

DANS LES PAS D'AUNG SAN SUU KYI

Après plus de 20 ans d'interdiction et de semi-clandestinité, le Parti d'Aung San Suu Kyi va tenir publiquement son premier congrès officiel

7 Septembre 2012



Après plus de 20 ans d'interdiction et de semi-clandestinité, le Parti d'Aung San Suu Kyi va tenir publiquement son premier congrès officiel
Les dates sont déjà inscrites dans tous les agendas des démocrates birmans! Les 8, 9 et 10 mars, à Rangoun, aura lieu le premier congrès officiel de la Ligue Nationale pour la Démocratie après plus de 20 ans d'interdiction et de semi-clandestinité!

Fondé le 27 septembre 1988 par Aung San Suu Kyi, le journaliste-écrivain Win Tin et une poignée de résistants démocrates, le Parti gagnera haut la main les élections législatives birmanes de 1990, en remportant 392 sièges sur 492. Mais la junte militaire refusera ce résultat, arrêtera des milliers de démocrates et mettra Aung San Suu Kyi en résidence surveillée durant plus de 15 années.


Aung San Suu Kyi Présidente de la Birmanie?

Même si, depuis la libération d'Aung San Suu Kyi en 2010, la Ligue pour la Démocratie a ouvertement pignon sur rue dans tout le pays, il n'en demeure pas moins que c'est officiellement le tout premier Congrès à se tenir publiquement.

Le porte-parole de la LND, le député Ohn Kyaing a annoncé que 1500 délégués venus de tout le pays sont attendus et que tous les militants chargés de l'organisation du Congrès étaient déjà à pied d'oeuvre.

Outre l'élection de leur bureau et de leur comité exécutif, les démocrates discuteront essentiellement de leur stratégie pour la campagne électorale de 2015 au terme de laquelle Aung San Suu Kyi - si l'on s'en tient à la volonté manifeste et massive du peuple birman - a toutes les chances de devenir la première femme Présidente de la République de l'Union du Myanmar.


Comment peut réagir la faction dure de l'ex-junte?

Reste que le chemin est encore long et semé d'embûches et l'on se demande souvent à Rangoun, si la faction dure de l'ex-junte, écartée du gouvernement actuel mais encore bien présente à de nombreux échelons de l'armée - entre autres dans les territoires ethniques - ne va pas tenter de barrer le chemin à Aung San Suu Kyi en attisant ici et là haines et critiques et en réveillant de vieux démons.

Aung San Suu Kyi le sait. Et c'est pour cela qu'elle poursuit inlassablement sa stratégie non-violente de pacification et de réconciliation.

Une stratégie qui, jusqu'à présent, continue de mener - trop lentement pensent certains; avec une prudence intelligente, analysent d'autres - la Birmanie vers la démocratie et la sortie de la misère économique, sociale et culturelle dans laquelle l'ex-junte l'avait plongée.

Rédaction France Aung San Suu Kyi




Nouveau commentaire :


Birmanie news: le fil info permanent


© Alan Dub/France Aung San Suu Kyi


Faire une recherche sur le site


Recommandez-nous à vos amis

Qui sommes-nous?



Rejoignez-nous sur Facebook