Aung San Suu Kyi, le site français d'information et de soutien
Aung San Suu Kyi.fr

DANS LES PAS D'AUNG SAN SUU KYI

Aung San Suu Kyi en Allemagne pour renforcer, avec l'Europe, sa lutte pour la démocratie en Birmanie

6 Avril 2014



Aung San Suu Kyi, leader de l'opposition démocrate et non-violente a passé plusieurs jours en Allemagne et y a eu de nombreux entretiens.

L'objectif d'Aung San Suu Kyi était de renforcer ses liens avec l'Europe et d'amplifier le soutien concret afin qu'elle puisse devenir la Présidente de la Birmanie en 2015 (comme le souhaitent 80 à 85% de Birmans) et soit en mesure de mettre en place une démocratisation et une pacification totale du pays.

La Birmanie est en effet, malgré sa récente ouverture, toujours dirigée par un régime post-junte dont 25% des sièges de l'Assemblée nationale sont réservés aux militaires.

D'autre part, les “faucons” de l'ex-junte (faction refusant la démocratisation du pays), mènent, depuis deux ans une campagne “rampante”anti-Aung San Suu Kyi et anti-démocratisation particulièrement virulente.

Ils sont, entre autres, les instigateurs d'une campagne internationale de diffamation contre celle qui a passé près de 20 ans en prison et en résidence surveillée et ils attisent et mettent de l'huile sur le feu entre les ethnies (Rohingyas, Kachins, etc) et les religions en Birmanie.


Un million de militants démocrates aux côtés d'Aung San Suu Kyi pour la démocratisation et la pacification

Les “faucons” de l'ex-junte sont également derrière le groupe ultra-minoritaire raciste anti-musulman et xénophobe du moine Wiratu, (qui ne fait l'objet d'aucunes poursuites!) et qui parvient à faire la une de certains médias occidentaux avec ses 300 membres, tandis que l'inlassable et courageuse action pour la pacification et le développement harmonieux du million de membres démocrates de la LND (dont de très nombreuses femmes) ne trouvent, elles, hélas, bien souvent, guère d'écho, le travail de terrain et de libération progressive de toute une population étant, il est vrai, moins “spectaculaire” que les gesticulations, les coups de mains racistes et les propos incendiaires de cette “extrême-droite” birmane, pourtant ultra-minoritaire et dénoncée par le Parti d'Aung San Suu Kyi.

En Allemagne, Aung San Suu Kyi a rencontré la chancelière Angela Markel, auprès de qui elle a trouvé un soutien sincère et déterminé.

Elle s'est également vu remettre, le 11 avril, le Prix International Willy Brandt.


France Aung San Suu Kyi

Pour nous rejoindre ou nous aider à soutenir Aung San Suu Kyi et le peuple birman, suivez ce lien. Nous avons besoin de vous. Merci.


Nouveau commentaire :


Birmanie news: le fil info permanent


© Alan Dub/France Aung San Suu Kyi


Faire une recherche sur le site


Recommandez-nous à vos amis

Qui sommes-nous?



Rejoignez-nous sur Facebook