Aung San Suu Kyi, le site français d'information et de soutien
Aung San Suu Kyi.fr

DANS LES PAS D'AUNG SAN SUU KYI

Aung San Suu Kyi en appelle à la reconstruction du système éducatif et des universités birmanes après un demi-siècle de destruction

9 Mai 2013



Aung San Suu Kyi en appelle à la reconstruction du système éducatif et des universités birmanes après un demi-siècle de destruction
Aung San Suu Kyi, habituellement si mesurée dans ses propos, n'a pas mâché ses mots dans la récente déclaration qu'elle a faite concernant l'état des lieux du système éducatif en Birmanie!

“Aujourd'hui, a-t-elle dit non sans son habituel humour, le niveau de notre enseignement universitaire est tombé si bas que les diplômés n'ont rien d'autre, à la fin de leurs études, qu'une photographie de leur cérémonie à montrer autour d'eux pour preuve des années qu'ils ont passées à l'université!”


La junte considérait les étudiants comme une menace potentielle

Et de dénoncer sans concession, le travail de sape, durant plusieurs décennies, du système éducatif par le régime militaire: “l'objectif de l'ancien gouvernement était le contrôle des étudiants, le maintien de la discipline sur les campus et non le développement de l'éducation, car la junte considérait les étudiants comme une menace potentielle”.

Estimant que l'avenir du pays avait ainsi été détruit, Aung San Suu Kyi en a appelé à la reconstruction complète du système éducatif birman, l'une de ses priorités.

Dans son message vidéo, repris par la BBC et diffusé au Forum du British Council auquel participait à Londres, une délégation d'enseignants birmans, Aung San Suu Kyi a rappelé l'importance de toutes les aides internationales qui pourraient voir le jour, en ce domaine, dont celle de la Grande-Bretagne.


Mission numéro un: reconstruire le système éducatif du pays

“Nous devons apprendre de tous les pays dans le monde qui ont réussi à reconstruire et développer leur système éducatif indispensable au développement et à l'avenir de leur peuple et de leur pays”, a-t-elle conclu.

Un défi urgent dans un pays où la scolarité n'est obligatoire que jusqu'à l'âge de 9 ans, et où la part du budget de l'Etat consacrée à l'Education était encore, il y a peu, 10 fois moins élevée que celle consacrée à l'armée.


Pierre MARTIAL - Ecrivain-journaliste
Président de France Aung San Suu Kyi


Nouveau commentaire :


Birmanie news: le fil info permanent


© Alan Dub/France Aung San Suu Kyi


Faire une recherche sur le site


Recommandez-nous à vos amis

Qui sommes-nous?



Rejoignez-nous sur Facebook