Aung San Suu Kyi, le site français d'information et de soutien
Aung San Suu Kyi.fr

LIVE ELECTIONS 2015

Dans les rues de Chinatown, avec une jeune militante du Parti d'Aung San Suu Kyi.

4 Novembre 2015



© Alan Dub/France Aung San Suu Kyi
© Alan Dub/France Aung San Suu Kyi
Des centaines de milliers de militants démocrates sont à pied d'oeuvre dans toute la Birmanie pour rencontrer la population, la rassurer et lui apprendre à voter.
Alan Dub, notre envoyé spécial, a suivi, pour nous, dans les rues de Chinatown, l'une de ces jeunes militantes de la nouvelle génération de la LND.

Au Q.G de la LND, section Chinatown

© Alan Dub/France Aung San Suu Kyi
© Alan Dub/France Aung San Suu Kyi
Rangoon, Downtown, Chinatown. Il est 15h. Nous sommes au plus fort de la chaleur. Dans les rues de Chinatown, la circulation et la foule sont toujours aussi denses. Rien ne s'arrête jamais ici.

Je m'engouffre dans une entrée d'immeuble. Un escalier lugubre aux murs humides et décrépis me fait face.

Au 3ème étage, j'arrive en sueur au niveau du QG de la section locale de la NLD, circonscription de Chinatown. En réalité, une pièce tout en longueur où s'entassent pêle-mêle tracts, livrets, affiches, documents de tous ordre dans un joyeux désordre.

J'ai rdv avec Daw Khin Moht Moht Aung, une jeune militante de 30 ans. La nouvelle génération de la NLD. La relève en quelque sorte.

Daw Khin Moht Moht Aung se présente aux législatives prochaines pour se faire élire en tant que députée dans sa circonscription de Chinatown.


D'appartements en appartements, pour expliquer et expliquer encore...

© Alan Dub/France Aung San Suu Kyi
© Alan Dub/France Aung San Suu Kyi
Militante depuis 2007, Daw Khin Moht Moht Aung a de l'énergie à revendre.
"Ma circonscription c'est Chinatown, plus précisément Latha Township", dit-elle d'un air assuré, "et elle regroupe environ 25 000 habitants" ! Ici c'est toujours très dur de connaître le nombre exact d'habitants", ajoute t-elle en souriant.

Première campagne donc pour cette jeune femme qui a fait deux meetings, participé aux nombreuses animations de la LND qui ont émaillé la campagne sur son secteur et qui va tous les jours frapper aux portes avec sa petite équipe à la rencontre des habitants.

Pour France Aung San Suu Kyi, je l'ai suivie dans sa campagne de porte à porte et j'ai passé l'après-midi avec elle.

Nous marchons dans Downtown. Alors que nous entrons dans une cage d'immeuble toujours aussi insalubre, la jeune militante se retourne vers moi : "notre objectif est d'expliquer le processus de vote plutôt complexe aux habitants de mon secteur. Nous leur montrons le système de listes, la manière de voter avec des tampons, les trois listes sur lesquelles il faut voter : la chambre basse, la chambre haute et le parlement régional. Nous faisons des simulations avec des planches explicatives pour les aider à comprendre. C'est dur pour nos concitoyens car ils ne sont pas du tout familier avec ces pratiques", explique t-elle.

Elle poursuit: “presque tous les jours, de 15h jusqu'à parfois 19h, depuis des semaines, nous allons à la rencontre des gens pour expliquer et encore expliquer".


Une jeune femme à la volonté indéfectible, à l'image d'Aung San Suu Kyi

© Alan Dub/France Aung San Suu Kyi
© Alan Dub/France Aung San Suu Kyi
"En tant que candidat député, nous pouvons voter avant le 8 novembre, me précise-t-elle, ce qui va nous permettre de visiter les différents "centres de vote " dans nos circonscriptions le jour des élections et de s'assurer que les procédures sont respectées".

" Il y a aussi des observateurs de l'UE, mais il faudrait qu'ils soient ailleurs qu'à Rangoun, qu'ils soient présents là où sont les problèmes, car ici nous sommes suffisamment nombreux de la LND pour surveiller chaque bureau de vote ", affirme d'un ton sûr Daw Khin Moht Moht Aung.

Nous visitons encore plusieurs familles. L'accueil est toujours cordial et les personnes toutes disposées à écouter et tester en direct les simulations de vote pour se les approprier.

Un travail néanmoins difficile pour cette petite équipe locale qui ne ménage pas sa peine.

Daw Khin Moht Moht Aung, petite femme bourrée d'énergie, sait déjà ce qu'elle fera dans sa circonscription si elle est élue. Son programme tient en 3 mots : prospérité pour ses habitants, sécurité et respect des règles de loi qui seront édictées.

Au moment de nous séparer, elle ajoute: " nous allons gagner, mais il faut que nous gagnions le maximum de sièges pour mieux contrôler le parlement et pouvoir agir!".

Je quitte Daw Khin Moht Moht Aung, séduit par sa foi et sa volonté indéfectible. Elle repart battre le pavé toujours accompagnée de ses fidèles militants.

En regardant sa silhouette frêle s'éloigner, je ne peux m'empêcher de penser à une certaine Aung San Suu Kyi qui devait être pareille à son âge, volontaire et déterminée.

Alan Dub - Reporter photographe pour France Aung San Suu Kyi

Rédaction de France Aung San Suu Kyi, à Paris et à Rangoun

FRANCE AUNG SAN SUU KYI, 100% BENEVOLES, ZERO SUBVENTION.
MERCI POUR VOTRE SOUTIEN.






Nouveau commentaire :


Birmanie news: le fil info permanent


© Alan Dub/France Aung San Suu Kyi


Faire une recherche sur le site


Recommandez-nous à vos amis

Qui sommes-nous?



Rejoignez-nous sur Facebook