Aung San Suu Kyi, le site français d'information et de soutien
Aung San Suu Kyi.fr

BIRMANIE / MYANMAR NEWS

La Birmanie, nouvel objectif annoncé du djihadisme international

9 Juin 2015



Le 3 septembre 2014, le chef d'Al-Quaïda, Ayman al-Zawahiri avait annoncé dans une vidéo la création d'une nouvelle branche du mouvement islamiste radical sur le sous-continent indien.(1)

Objectif, selon les dires d'al-Zawahiri: se battre pour implanter un nouveau califat reliant la Birmanie, le Bangladesh et une partie de l'Inde.
C'est le taliban pakistanais Assim Oumar qui avait été chargé de la mise en place et de la direction de ce nouveau front djihadiste.

Moins d'un an plus tard, le réseau étant sur pied, Ehsanullah Ehsan, le porte-parole des talibans pakistanais, vient d'appeler officiellement les musulmans de Birmanie à prendre dès maintenant les armes et à “tuer au nom d'Allah”.

Je m'adresse à la jeunesse de Birmanie, a-t-il lancé. Prenez les armes et tuez au nom d'Allah. N'ayez aucun doute! Allah est avec nous! Allah est grand!" (2)
Avant d'ajouter: “Nos centres d'entrainement, notre armement et toutes nos ressources sont à votre disposition“

La terrible instrumentalisation du peuple rohingya

Ayman al-Zawahiri, le chef d'Al-Quaïda, veut faire de la Birmanie et du Bangladesh un nouveau califat islamiste
Ayman al-Zawahiri, le chef d'Al-Quaïda, veut faire de la Birmanie et du Bangladesh un nouveau califat islamiste
Telle la communauté musulmane des Ouïghours, piégée en Chine entre l'enclume de l'oppression chinoise et le marteau du terrorisme d'Al Quaida, les Rohingyas se retrouvent aujourd'hui, d'un côté face aux persécutions du gouvernement birman et du groupe minoritaire extrémiste bouddhiste du moine raciste Wirathu, et de l'autre face à une tentative d' embrigadement et d'instrumentalisation par le mouvement djihadiste.

Les deux parties utilisent fausses rumeurs et dramatisation à outrance afin de chauffer à blanc ceux qui pourraient, d'un côté comme de l'autre, basculer dans le terrorisme, tandis qu'ONG et grandes structures internationales, comme le Haut Commissariat aux Réfugiés, tentent, comme elles le peuvent, de s'interposer, de canaliser, de protéger et d'organiser la survie des réfugiés. (3)

Victimes de la misère économique, de l'ostracisme et des persécutions gouvernementales, les Rohingyas fuient par milliers et tentent de rejoindre des pays plus “riches" comme la Thailande, la Malaisie ou l'Australie, qui refusent de les accueillir et les repoussent à la mer dans leurs embarcations de fortune. (4)

Malgré la rumeur persistante et récurrente de son “silence” , Aung San Suu Kyi et son parti, la LND, ne cessent pourtant de dénoncer cette situation et ces violences (5) et d'appeler à oeuvrer pour la paix, le respect de toutes les ethnies (6) et la démocratisation réelle du pays dont le processus est quasi bloqué depuis plusieurs mois.

Mais Aung San Suu Kyi n'est que la chef de l'opposition, simple députée sans réel pouvoir, et le gouvernement lui interdit toujours de se présenter aux prochaines élections présidentielles de novembre prochain.

La campagne anti Aung San Suu Kyi

En juin 2012, lors des premières violences contre les Rohingyas, Aung San Suu Kyi fut la première à se rendre auprès des leaders musulmans pour leur témoigner soutien et affection - Photo: Hpyo Wai Tha / The Irrawaddy
En juin 2012, lors des premières violences contre les Rohingyas, Aung San Suu Kyi fut la première à se rendre auprès des leaders musulmans pour leur témoigner soutien et affection - Photo: Hpyo Wai Tha / The Irrawaddy
L'écrivain Htin Lin Oo, ami d'Aung San Suu Kyi et membre de la LND vient même d'être condamné, sans que cela ne soit relayé par beaucoup de médias, à deux ans de prison pour “insulte à la religion”, (7) en raison de sa dénonciation publique des appels à la violence lancés par certains bouddhistes extrémistes.

Aung San Suu Kyi fait également l'objet d'une campagne permanente et récurrente de dénigrement — lancée par les “faucons” de l'ex-junte dès sa libération en 2010 et depuis lors très largement reprise et relayée, entre autres par la propagande djihadiste — visant à ternir son image et à l'isoler au niveau international. Ni l'ex-junte, ni les réseaux djihadistes, les uns comme les autres jouant la stratégie du chaos, n'ont intérêt à ce qu'elle prenne le pouvoir.

Pour le moment, ni la communauté persécutée des Rohingyas d'Arakhan, ni les autres Musulmans qui, quant à eux, vivent à Rangoun et dans l'ensemble du pays souvent en relative harmonie avec le reste de la population (cf le bel exemple de “vivre-ensemble” du Free Muslim Hospital de Rangoun , dirigé par le médecin personnel d'Aung San Suu Kyi et où soignent et sont soignés gratuitement, fraternellement et côte à côte chaque année des milliers de bouddhistes, de musulmans et de chrétiens (8 ) ne semblent prêts à écouter les sirènes du djihadisme. Mais jusqu'à quand?

Tous espèrent encore qu'en novembre 2015, malgré et contre les extrémistes de tous bords, jeteurs d'huile sur le feu et stratèges de la violence, de l'ostracisme et du chaos, Aung San Suu Kyi deviendra Présidente de la Birmanie et que le pays pourra enfin être totalement pacifié, réellement démocratisé et que toutes les ethnies qui le composent, auront le droit d'y vivre en harmonie et dans le respect mutuel.

Pour le moment, hélas, au vu de toutes ces menées, rien n'est moins sûr.
Même si l'on continue d'y croire, ici et ailleurs, de tout son coeur et de toutes ses forces, tant le peuple birman tout entier et quels que soient ses origines ethniques et ses croyances différentes, le mérite après tant d'années de souffrance...


Pierre MARTIAL
Ecrivain-journaliste




1.Posté par Annie Andriot Panel le 11/06/2015 01:34 (depuis mobile)
Pierre merci pour toutes ces précisions....Il faut continuer le combat c''est important avec toi comme guide nous pouvons arriver à vaincre ces musulmans extrémistes...ils osent se dire musulmans

Nouveau commentaire :


Birmanie news: le fil info permanent

Du fond du coeur avec vous. On fait circuler à fond sur nos réseaux. Courage! https://t.co/vZr14WBPsb
Vendredi 21 Avril - 00:08
#Birmanie ANALYSE: Où va la Birmanie? L'état des lieux global par Olivier Guichard IRIS https://t.co/6Af0e03bDL #Iris #AungSanSuuKyi #Asie
Jeudi 5 Janvier - 15:21
#Birmanie Gouvt AungSanSuuKyi fait arrêter militaires et policiers coupables violences contre Rohingyas #Myanmar https://t.co/Shzf22iwxS
Mardi 3 Janvier - 00:33
#Birmanie Nouvelle avancée dans le processus national de paix avec les groupes armés ethniques https://t.co/7iyETOzn0Q #Myanmar #asie
Dimanche 18 Décembre - 21:31
#Birmanie Groupe djihadiste “Le Mouvement de la Foi“, responsable attaques armées Arakan, selon Crisis Group #Myanmar #Asie #arabiesaoudite
Jeudi 15 Décembre - 20:37
#Birmanie Musique: l'émergence du “métal” et des musiques engagées dans la jeunesse birmane https://t.co/7MBRWt6Em3 @ARTEfr #Myanmar #Asie
Lundi 12 Décembre - 19:13
#Birmanie ANALYSE: L'armée birmane, les djihadistes, Aung San Suu Kyi et les Rohingyas https://t.co/Gh4hSqw9k5 #Myanmar
Dimanche 11 Décembre - 16:17
#Birmanie Kofi Annan chef commission enquête Rohingyas demande accès total presse Arakan pour vérifier si vérité ou désinformation #Myanmar
Mercredi 7 Décembre - 20:45
#Birmanie Développement microfinance et état des lieux de l'économie et des systèmes bancaires https://t.co/PXVX4l2nXP #Myanmar #Economie
Mardi 6 Décembre - 16:12
#Birmanie Société. Les amours invisibles ou la difficile émergence de la sexualité chez jeunes birmans https://t.co/7D9DuFWcBo #myanmar
Lundi 5 Décembre - 15:40
#Birmanie AungSanSuuKyi appelle communauté internationale à l'aider apaiser situation en Arakan https://t.co/hvzrpJrSrI #Myanmar
Dimanche 4 Décembre - 15:14
#Birmanie #AungSanSuuKyi mandate Kofi Annan, ex secret géné #ONU mission auprès #Rohingyas dans état Rakhine dès demain #Myanmar
Jeudi 1 Décembre - 20:39
#Birmanie - REPORTAGE. Tourisme, économie, société: peu à peu, la Birmanie s'ouvre au monde https://t.co/JEWSRtomZJ #Myanmar #Asie
Dimanche 27 Novembre - 20:30
#Birmanie - attentat Daech contre ambassade birmane déjouée par police indonésienne #Myanmar #rohingya #Indonesie https://t.co/MGFw1vOysw
Dimanche 27 Novembre - 15:34
#Birmanie Rapport Amnesty situation #Rohingyas victimes sanctions collectives suite attaques groupes armés https://t.co/WePR4vu6Ep
Samedi 26 Novembre - 22:49

© Alan Dub/France Aung San Suu Kyi


Faire une recherche sur le site


Recommandez-nous à vos amis

Qui sommes-nous?



Rejoignez-nous sur Facebook