Aung San Suu Kyi, le site français d'information et de soutien
Aung San Suu Kyi.fr

L'EDITO

Un proche d'Aung San Suu Kyi nommé conseiller auprès du gouvernement

29 Avril 2011

L'économiste birman U Myint vient de se voir confier par le nouveau gouvernement birman une mission de conseil.



Un proche d'Aung San Suu Kyi nommé conseiller auprès du gouvernement
L'économiste U Myint, bien connu à Rangoun et proche d'Aung San Suu Kyi, vient d'être nommé conseiller auprès du nouveau gouvernement civil de Birmanie.

Le Président birman Thein Sein ayant décidé de constituer un Conseil Consultatif dans les domaines politique, économique et social, a décidé de faire appel à U Myint qui fut successivement professeur d'économie à l'Université de Rangoun, directeur du département économique au Ministère des Affaires étrangères, puis directeur de la Recherche à la Commission économique et sociale des Nations Unies pour l'Asie et le Pacifique.


Economiste réputé et... guitariste pour la LND

Un proche d'Aung San Suu Kyi nommé conseiller auprès du gouvernement
U Myint, qui est âgé de 73 ans, est à la fois connu pour être un économiste réputé et un ami fidèle d'Aung San Suu Kyi.

Il fréquente régulièrement le local de la Ligue Nationale pour la Démocratie.

Le 2 décembre dernier, on l'y avait même vu, guitare à la main, animer la journée contre le SIDA, aux côtés d'Aung San Suu Kyi.

Quand on lui demande si l'on peut, à la fois, être conseiller du Président birman et rester l'ami d'Aung San Suu Kyi, il répond qu'elle et lui ont toujours été de fervents partisans d'une réconciliation nationale, seule solution pour faire progresser le pays d'une manière non-violente dans la voie de la démocratie et du développement économique.



S'asseoir et discuter...

Un proche d'Aung San Suu Kyi nommé conseiller auprès du gouvernement
Le Professeur U Myint a naturellement beaucoup d'idées à défendre en matière économique mais il ne sait pas encore s'il sera écouté.
“Pour le moment, tout n'est pas très clair quant à ma mission, confie-t-il, mais il ne faut pas avoir peur de s'asseoir tous ensemble à une table et discuter”.

Le premier conseil qu'il donnera au Président? Lutter contre la pauvreté catastrophique qui touche la population.

Il doit revoir Aung San Suu Kyi très bientôt.

Il dit que cette nomination n'est qu'un tout petit pas, mais il veut croire que c'est dans la bonne direction.
Ses proches et les militants de la LND aimeraient bien y croire aussi, mais la prudence reste de mise.

Chat échaudé a toujours craint l'eau froide... Et encore plus, quand il est birman!


Pierre MARTIAL

Journaliste-écrivain
Président du Collectif France Aung San Suu Kyi


Nouveau commentaire :


Birmanie news: le fil info permanent


© Alan Dub/France Aung San Suu Kyi


Faire une recherche sur le site


Recommandez-nous à vos amis

Qui sommes-nous?



Rejoignez-nous sur Facebook